• eagle-2-1-1-spiegel-150-150-tr.png

 

Vivre en Sacha

 

Sacha

C’est en 1995 que je me rendis pour la première fois à l’ashram de Sacha Dham, à Laxman Jhula (Inde). Dès mon arrivée, je pris rendez-vous avec ShantiMayi pour un entretien privé. Je reçus une réponse positive pour le jour suivant. C’était la première fois que je la rencontrais. Au cours de notre conversation, elle exprima un large éventail de possibilités que la vie semblait avoir « en stock » pour moi. Ses mots, prononcés dans ces précieux moments, font encore écho, par vagues de révélations toujours plus profondes. Je me souviens qu’elle m’a dit : « tu vas initier des gens dans le monde entier au Gayatri Mantra. » Vu que j’entrai juste dans le royaume de la Lignée de Sacha, je ne compris pas ce dont elle parlait. Je répondis : « qu’est-ce-que le Gayatri Mantra ? » « Nous ferons un Intensive », dit-elle, « et tu y seras introduite profondément ». D’une certaine manière, j’eu l’intuition instantanée que je venais de tomber sur une dimension sacrée et une profondeur au-delà de la compréhension. Pourtant, infinis sont les jeux de l’esprit et je fus prise de doutes sans répit, ce soir-là dans ma chambre, en me tournant et me retournant dans mon lit : « qu’a-t-elle dit ? Serai-je capable de vivre à la hauteur de dont elle a parlé ? » Ce qui était étrange, c’est que j’étais prise d’un grand inconfort, mais qu’en même temps, j’étais enchevêtrée dans un tel combat avec l’esprit en proie aux doutes, tandis que ShantiMayi devait voir quelque chose dans la clarté.
Comment pouvais-je douter de la Sagesse de mon Guru ?

Je sais tout !
J’avais appris que le Gayatri Mantra était psalmodié tous les matins à 8h à Sacha Dham, donc le matin suivant, j’y ai été. Nous devions en être à peu près à la moitié de la récitation lorsque brusquement, la porte du Mandir (Temple) s’ouvrit et quelqu’un entra d’un pas décidé. C’était ShantiMayi. Je n’osai pas la regarder. Elle prit place sur son asan (siege du Guru), pris le bol tibétain et le fit retentir fermement. La Sangha se tut en un instant. Puis, ses yeux percèrent les miens et elle dit tout haut : « je t’ai dit que tu initierais des gens au Gayatri Mantra. Ne pense pas que je ne sais pas. Je sais tout ! » Elle fit retentir à nouveau le bol et le chant continua. Je restai ébahie et réalisai qu’il était tout-à-fait inutile de nourrir une pensée douloureuse. Je plongeai dans une paix profonde et sentis l’ouverture pour tous ceux qui viendraient, au-delà de « moi » ayant besoin de prouver quoi que ce soit. Je sus simplement que tout serait révélé dans l’Amour inconditionnel, la Grâce et la Sagesse.

Tout est Dieu
ShantiMayi organisa un Intensive de Gayatri Mantra pendant trois jours, comme elle l’avait annoncé. Pendant l’Intensive, mon respect du vaste travail du Sankalpa* de la Lignée de Sacha s’approfondit : puissent tous les êtres s’Eveiller ! Puissent tous les êtres sensibles se tourner vers Dieu, vers l’intérieur de leur Cœur. Nous avons réfléchi profondément à la signification des mantras, et en particulier du Gayatri Mantra. Nous avons récité le Gayatri Mantra pendant des heures, chaque jour. A présent, le Gayatri Mantra résonnait à travers toutes les cellules de mon corps, comme si celui-ci était devenu complètement transparent. Je ne peux même pas limiter cette transparence à la forme physique… toute la conscience avait perdu sa densité et sa localisation. Je me sentis à la fois minuscule comme un grain de sable et illimitée comme tout l’espace.

Je ne pouvais pas attendre pour répandre le mantra.

Depuis ce moment-là, je n’ai eu de cesse de partager le Gayatri Mantra avec une grande variété de gens, que j’ai rencontrés durant mes nombreux voyages. Ces voyages se sont enchaînés miraculeusement, après cet entretien avec ShantiMayi.

Beaucoup sont touchés et reconnaissent instantanément ce chant ancien des Cœurs et demandent l’initiation. La résonnance du Gayatri Mantra invoque le souvenir juste : tout est Dieu, en corrélation et sans lieu fixe : en d’autres termes, le mantra invoque la liberté de la notion de séparation et révèle une conscience infinie. Où fixeriez-vous la limite ?

Le ciel est la limite
Le Gayatri Mantra est un cadeau si puissant, entraînant la puissance qui ouvre notre imagination au-delà de toutes les limites et qui révèle la conscience dans sa gloire intégrale. Chanter le mantra de tout son cœur lui donne de la puissance. C’est l’Amour Pur qui imprègne toutes les cellules, relié à rien et vaste comme l’espace.

Quelle bénédiction, d’être introduite à ce mantra et de le porter partout, depuis !

ShantiMayi m’a donné la clé qui ouvre les portes de l’Eveil, pour tout un chacun.

Voilà ce qu’est vivre en Sacha.

~~~~~~~~~~~~~~

* Sankalpa est un vœu et un engagement que nous prenons, comme une pierre d’angle pour soutenir notre vérité la plus élevée. Un sankalpa doit respecter et maintenir la signification la plus profonde de notre vie.

Leela publiée dans le livre: Shri Hans Raj Maharajji et l’aube d’une nouvelle conscience (anglais)